Le Démon blond fera escale à Niagara Falls

362

Le 30 novembre prochain, Guy Lafleur, surnommé le Démon blond par ses admirateurs, rencontrera ces derniers à Niagara Falls dans le cadre d’une séance de questions-réponses empreinte de convivialité. La légende du hockey, qui a pendant 20 ans fait courir les foules aux matchs des Canadiens de Montréal, des Rangers de New York et des Nordiques de Québec, passera une soirée à l’Embassy Suites Fallsview où il partagera un souper avec les plus ardents amateurs de ce sport ancré dans la culture canadienne.
L’hôtel n’en est pas à son premier évènement du genre, d’autres hockeyeurs célèbres s’étant déjà prêtés au jeu. Le succès de ces visites a conduit à ancrer ce type d’activité dans l’éventail de divertissements proposés par l’Embassy Suites Fallsview. Mais ces rencontres avec des idoles sportives ne sont malheureusement pas abordables pour toutes les bourses : il en coûtera 100 $ pour participer à la période de questions, en plus du coût du repas. Parmi les participants, une dizaine pourront souper en privé avec Guy Lafleur au coût de… 495 $. Mais pour certains, une passion n’a pas de prix.
Né à Thurso, au Québec, le 20 septembre 1951, Guy Lafleur commence à gravir les échelons d’une carrière de hockeyeur dès l’âge de 15 ans. C’est en 1971 qu’il entreprend son parcours professionnel en entamant sa première saison avec les Canadiens, une équipe avec laquelle il partagera la gloire jusqu’en 1985. Après trois années sabbatiques, il joue une saison pour les Rangers pour ensuite en passer deux avec les Nordiques. Guy Lafleur accroche définitivement ses patins en 1991.
Au cours de son passage au sein de la formation montréalaise, celle-ci remporte la Coupe Stanley à cinq reprises. Mais Guy Lafleur s’est aussi fait reconnaître à titre individuel. Ainsi, le trophée Art Ross, qui récompense le joueur ayant compté le plus grand nombre de buts au cours d’une saison, lui a été décerné à trois occasions. Le trophée Hart, qui souligne les mérites du joueur jugé le plus utile à son équipe, lui a été attribué deux fois. En 1988, Guy Lafleur était intronisé au Temple de la renommée du hockey, consécration ultime d’une fructueuse carrière.
Comme il est facile de le constater, le terme de « légende » n’est pas exagéré pour décrire les exploits du Démon blond et en novembre, certains résidents du Niagara revivront la belle époque des grandes rivalités sur glace.

PHOTO: Guy Lafleur