Du traditionnel, de la pop, du rap, de la folk, de l’électro… La FrancoFest débarque les 22 et 23 juin dans le parc Gage de Hamilton avec son cortège d’artistes aux styles variés.

Le groupe folklorique Ariko ouvrira le bal dès 18h30, le vendredi. La voix et les violons des sœurs Lefaive venues de la baie Géorgienne plongeront le public dans un univers celtique aux rythmes zydeco louisianais entraînants, offrant à Jacobus un tremplin rêvé pour asseoir son flow. Avec son complice DJ UNPIER, le rappeur néo-écossais émancipé du groupe Radio Radio fera la démonstration de son talent, dans l’écriture comme dans la chanson, avant de céder la place à Céleste Lévis.

La chanteuse propulsée sous le feu des projecteurs depuis sa participation à l’émission La Voix en 2015, fera partager en avant-première des extraits de son deuxième album, Donne-moi le temps, dont la sortie est prévue en septembre prochain.

La formation synth-pop Le Couleur clôturera une première journée exceptionnelle dont l’éclectisme musical et l’originalité des animations (notamment des artistes ambulants et, principale nouveauté, un pavillon des saveurs francophones du monde) devraient satisfaire un large public.

Le samedi réservera lui aussi son lot de surprises, à commencer par la création commune du R Premier et de Moonfruits. Le slameur et le duo d’Ottawa qui ont conjugué leurs talents lors d’une résidence à l’initiative du Centre francophone de Hamilton révéleront pour la première fois le fruit de leur collaboration, à 17h30, accompagnés par un quatuor de l’Orchestre philharmonique de Hamilton.

Le Winston Band et les Hôtesses d’Hilaire se succéderont aussi sur la scène du parc Gage, alors qu’il reviendra à l’auteur, compositeur et multi-instrumentiste québécois Claude Bégin de conclure, dès 22h30, ces deux jours de musique live, d’ateliers et de jeux lors desquels plus de 8000 spectateurs sont attendus.

« On s’est promené un peu partout depuis un an pour choisir les artistes et bâtir une programmation diversifiée, raconte Pier-Bernard Tremblay, coordinateur culturel du Centre francophone Hamilton. Il y a ce qu’on aime, nous programmateurs, et ce que les gens vont aimer. C’est un équilibre entre les deux avec une tête d’affiche comme Claude Bégin, un artiste international comme Jamie Adkins (présent durant les deux jours) mais aussi une place accordée à la relève puisqu’on a sélectionné le spectacle du Collège Français qu’on a vu à l’œuvre lors du Festival Monde le Son du Conseil scolaire Viamonde. »

Des concerts, des ateliers, des saveurs “franco”… Tout y est. Que la FrancoFest commence!

 

Photomontage : Claude Bégin, Jacobus, Ariko, Céleste Lévis, Bonsa, Le R Premier, le Winston Band et Moonfruits sont à l’affiche de la FrancoFest 2018.