Attaque à Toronto: Alek Minassian s’était enrôlé dans l’armée l’an dernier

493

L’homme arrêté pour l’attaque à la camionnette mortelle survenue lundi à Toronto a été membre des Forces armées canadiennes pendant deux mois l’an dernier.

Alek Minassian a été dans l’armée du 23 août au 25 octobre 2017, a révélé mardi Jessica Lamirande, une porte-parole du ministère de la Défense nationale.

L’individu n’avait pas terminé son entraînement de recrue et avait demandé d’être libéré après 16 jours.

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a confirmé qu’Alex Minassian avait été recruté par les Forces armées canadiennes.

“Il a été membre des Forces armées pendant à peu près deux mois. Mais il a suivi l’entraînement des recrues pendant 16 jours et a démissionné volontairement”, a expliqué le ministre à sa sortie de la réunion de cabinet, mardi après-midi.

Le ministre Sajjan a indiqué qu’aucun souci n’avait été exprimé lors du recrutement de l’homme et a assuré que le processus de recrutement de l’armée canadienne est rigoureux.

L’homme de 25 ans, qui est originaire de Richmond Hill en Ontario, été accusé de 10 chefs de meurtre au premier degré, mardi matin.

Alek Minassian fait aussi face à 13 chefs de tentative de meurtre.

L’homme a comparu dans une salle d’audience bondée à Toronto, vêtu d’une combinaison blanche. Les seules paroles qu’il a prononcées pendant la brève audience ont été son nom.

La police a arrêté Alek Minassian moins d’une demi-heure après l’incident, survenu vers 13h30, lundi.

Les autorités ont confirmé que 10 personnes étaient mortes et 15 autres avaient été blessées dans l’attaque, dont certaines grièvement.

Le premier ministre Justin Trudeau a précisé que l’enquête sur l’incident était toujours en cours, mais qu’aucune preuve ne permettait de croire que l’attaque était liée au terrorisme.

 

Source : La Presse Canadienne